MR BRUXELLES
X

Création d'agences immobilières de mixité commerciale

Le nombre de cellules commerciales vides au sein des quartiers commerçants ne trouvant pas de candidat locataire est une tendance qui inquiète les acteurs des secteurs du commerce et de l’immobilier. Au problème de la vacance commerciale se combine celui du déséquilibre du mix commercial dans certains quartiers. On y observe que l’offre de certains secteurs plus forts, comme l’horeca par exemple, est sur-représentée et ne répond pas aux besoins commerciaux des habitants. Les propriétaires de surfaces commerciales jouent, souvent inconsciemment, un rôle dans la construction de l’identité des quartiers commerçants de notre Région et de leur vitalité. Dans la plupart des cas, ils ne visent que la rentabilité de leur bien, le louant simplement selon la logique du plus offrant. Les secteurs d’activités qui assurent les plus hauts loyers (night shops, centres de massage exotiques, vendeurs de snacks chauds bas de gamme, gift shops de faible qualité,...) ne sont pourtant pas toujours de nature à rencontrer la demande de commerces de proximité ni à permettre l’équilibre des fonctions dans la ville. Certains quartiers de la Région bruxelloise en souffrent et se vident littéralement de leurs habitants. Ce déséquilibre doit être corrigé pour que les quartiers commerçants assurent la fonction de proximité qui est la leur. Le MR propose donc de créer des structures qui auront un impact à la fois sur la cohérence et sur l’attractivité de la zone concernée : les agences immobilières de mixité commerciale. Il s’agit globalement de privilégier l’accès à des surfaces commerciales inexploitées confiées par des particuliers à ces agences. Elles en privilégieront l’accès aux entrepreneurs dont le projet commercial s’inscrit pleinement dans le cadre d’une analyse des besoins commerciaux du quartier, préalablement établie, dans lequel les surfaces commerciales sont implantées.
haut de page