MR BRUXELLES
X

Enquêtes et budget - Pour une mise en place d’enquêtes de victimisation

Pour une mise en place d’enquêtes de victimisation

L’enquête de victimisation désigne une technique simple dans son principe : interroger des gens, échantillonnés de façon à représenter la population d’un pays, d’une région, d’une ville, sur les infractions dont ils ont été victimes. Celle-ci permet de connaître « le chiffre noir », c’est à dire le chiffre de criminalité reprenant l’ensemble des actes n’ayant pas fait l’objet de déclaration à la police. Les libéraux estiment que de telles enquêtes présentent l’atout de prendre en compte des actes qui n’auraient pas été enregistrés par les pouvoirs publics et de s’attarder sur les raisons de ce non-enregistrement. Il s’agirait également de disposer d’un aperçu non seulement sur les faits mais aussi sur la manière dont ils sont vécus et donc d’avoir une information plus détaillée.

Renforcer la transparence budgétaire

Le travail parlementaire est un des fondements de la démocratie. Pour que ce travail puisse être mené à bien et dans les meilleures conditions possibles, le Parlement doit non seulement disposer de temps mais aussi de toutes les informations disponibles et utiles. C’est pourquoi, dans un souci de renforcement de la transparence budgétaire, les libéraux ont proposé une série de modifications du règlement du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale.

haut de page